Comment accueillir ses émotions?

Les émotions positives ou négatives régissent notre quotidien et nous constituent. Elles font de nous ces êtres uniques, sensibles et vrais. Pourtant, si les émotions agréables nous apportent la joie, certaines émotions sont parfois si intenses qu’on préfère les fuir et passer à autre chose.

Oui, je parle de celles (surtout négatives) qui déclenchent souvent chez nous des réactions, qui nous agacent, nous fatiguent et/ou nous angoissent et pour lesquelles, nous avons tendance à nous en vouloir de réagir de la sorte.

Alors voyons ensemble comment (mieux) accueillir nos émotions!

Comment accueillir ses émotions?
Comment accueillir ses émotions?
/

Écoutons notre alarme intérieure!

Alors comment écouter ses émotions et mieux vivre avec, c'est ce que je vous propose dans ce podcast Level Up!

Avoir des réactions qui nous gênent, c’est normal. Ces réactions sont seulement des alarmes. Je vous l’accorde, elles s’expriment parfois en faisant un barouf d’enfer, un peu comme nos réveils, mais voila: nous ne les écoutons pas!

La bonne nouvelle, c’est qu’à mesure que nous apprenons à écouter ces alarmes et que l’on apprend à les appréhender, les réactions diminuent nettement. Il s’agit d’observer nos réactions pour comprendre les messages qu’elles cherchent à nous transmettre sur notre état physique et mental.

Il est donc important de commencer par accueillir l’émotion comme une amie. Tout simplement parce que s’agacer de réactions qui sont l’indicateur que quelque chose ne va pas est à peu près aussi productif que de mettre le doigt sur une fuite de gaz: ça n’arrête rien et tout ou tard, ça va vous exploser à la figure.

Etre à l’écoute de ses émotions pour mieux s’en libérer

Minimiser sa souffrance ou pire l’ignorer, c’est lui laisser la possibilité de prendre plus de place, de se renforcer, de se légitimer davantage. Losque l’on est stressés, notre corps nous en informe, notre respiration est plus courte ou des désagréments digestifs se réveillent lorsque nous sommes sous l’emprise d’émotions fortes (peur, angoisse, stress, timidité…). Refouler l’émotionnel a une incidence sur l’organisme, générant avec le temps des symptômes de plus en plus forts, avec des répercussions sur la santé plus ou moins graves.

De ce lourd constat une évidence s’impose : il faut accueillir ses émotions, c’est-à-dire ne pas les bloquer ni les refouler. Identifiez-en les causes et comprenez ce qu’elles racontent, ce qui se cachent de plus profond. Se libérer du poids du passé, déloger les peurs enfouies, panser la blessure primaire qui s’y cache et apprendre à gérer ses émotions peuvent être un travail à mener avec un thérapeute si on se sent émotionnellement fragile ou instable. Mais au quotidien il est possible d’agir efficacement et durablement en mettant en place des actions significatives.

Accueillir vos émotions

Lorsque les émotions vous tiraillent, il est primordial de rester bienveillant envers vous-même. Inutile de vous blâmer ou de les diaboliser. Soyez juste à l’écoute d’elles. Porter votre attention sur votre respiration abdominale est un bon moyen de contrôler cet état émotionnel vif . Vous pourrez alors entreprendre la phase d’introspection et de compréhension. Comprendre les raisons de cette émotions et ce qu’elle réveille en vous, notamment comme blessure passée.

En parallèle, n’hésitez pas à tester la méditation de pleine conscience ou la cohérence cardiaque reconnues pour calmer le mental, regagner confiance en soi et faciliter la gestion des émotions. Je vous conseille également de vous tourner vers une activité sportive privilégiant l’harmonie, la fluidité des mouvements et la circulation d’énergie comme le yoga. 

J’espère que ce podcast t’auras plu, n’hésite pas à laisser une petite note et à t’abonner!

On se retrouve mercredi prochain dans un nouvel épisode!